Tsim Tsoum


Pièce de Théâtre de Sandra Korol,
Mise en scène: Georges Guerreiro
Scénographie, costumes: Masha Schmidt
Lumière, son : John O’Hear
Novembre 2009 – Mars 2010 Théâtres
Production de:
Théâtre de Poche de Genève
Théâtre de Vidy de Lausanne

Une création complexe, mais un véritable challenge autant pour le décor que pour les costumes, totalement dingues.


« Quatre religieuses, Soeur Marie-Malvande, Soeur Marie-Milberge, Soeur Marie-Mauricette et Soeur Marie-Myrtille partent à la recherche de Dieu, dont l’existence vient d’être mise en doute par la science. La nouvelle pièce de Sandra Korol est une comédie qui oscille entre extase et blasphème.
Une ruche blanche plante le décor. Aurons-nous affaire à des abeilles studieuses et appliquées ? Le parallèle est audacieux, faut-il le préciser. La ruche étant devenu un couvent, nous écoutons quatre religieuses farfelues qui apprennent la non-existence de Dieu, prouvée scientifiquement et pragmatiquement. Elles s’interrogent sur l’implication de ce choc émotionnel sur leur foi et leur avenir. Nos 4 bonnes sœurs doivent en découdre seules et de multiples solutions s’offrant à elles, que vont-elles faire ? Cette pièce est irrévérencieuse, drôle et coquine. Elle ne s’épanche jamais sur la religion, mais sur notre rapport avec nous-mêmes et avec les autres. Ici, on explore la complexité de la foi et de la croyance. C’est une bouffée d’air frais, on en ressort plein d’interrogations – on se pose également les mêmes questions que les 4 comparses. »