La jeune fille et la mort

de Dorfmann au théâtre de Grütli à Genève. Un texte très engagé, un travail épuré. Nous sommes parti en tournée à Moscou, St.Petersbourg et Tcheliabinsk, c’était incroyable. Cela dit, ce théâtre-là, les russes le voient comme un ovni, trop statique, trop réservé… Enfin, c’était très instructif…

Scénographie et création costume Masha Schmidt